Accueil du site > Espace d’expression > PETITION contre l’entrée et la culture d’OGM en Europe

PETITION contre l’entrée et la culture d’OGM en Europe

La Commission Européenne vient d’autoriser l’entrée et la culture d’OGM en Europe, contre le souhait des citoyens, et contre l’avis de plusieurs Etats Membres. !!!!!

La gouvernance européenne nous permet de déposer une demande officielle auprès de la Commission, pour peu qu’elle soit soutenue par un minimum de 1 million de citoyens européens. Aujourd’hui, et après 1 mois d’action, Greenpeace et Avaaz ont réussi à rassembler près de 860.000 signatures

Voici le lien vers la pétition : ça vous prendra 30 secondes, nous laissera peut-être une chance d’obtenir un moratoire au niveau européen et d’éviter l’entrée massive en Europe de cultures invasives (elles menacent la biodiversité), potentiellement nocives pour notre santé (de nombreux avis médicaux mettent en garde contre les conséquences de la consommation d’OGM), potentiellement dangereuses pour l’indépendance économique des agriculteurs (les semences sont chères car brevetées, doivent être rachetées chaque année, et demandent l’utilisation de produits spéciaux disponibles uniquement chez les semenciers), et polluantes (ces cultures nécessi=ent l’utilisation d’énormément de produits chimiques).

la pétition est ici

610,871 personnes ont signé la pétition. Aidez-nous à atteindre 1,000,000

Note : le 31 mai nous avions atteint 900 000 signatures ! Afin de suivre la régulation européenne actuelle, ce compteur a été ajusté pour ne faire apparaître que les signatures des personnes ayant saisi leur nom et prénom. Si vous avez signé auparavant sans indiquer votre nom complet, merci de signer à nouveau la pétition, votre signature ne sera comptée qu’une seule fois.

Et surtout, si vous soutenez cette initiative, faites passer le message. Merci. lundi 16 août 2010

Commercialisation de "viande clonée" en Grande-Bretagne, Décision de la France d’autoriser des semences transgéniques, le débat sur les OGM revient dans les grands médias.