Accueil du site > Nos dossiers > GRANDS PROJETS > Zac de la Constance, l’art d’accommoder la campagne Aixoise

Zac de la Constance, l’art d’accommoder la campagne Aixoise

Réunion publique : Zac de la Constance

5 dossiers en ligne sur le site de la Mairie

Mercredi 6 novembre 2013 à 18h00 au Château de l’Horloge 50, Place du Château de l’Horloge 13090 Aix-en-Provence Sur le thème : qualité de l’air, résultat des investigations écologiques et potentiel en énergie renouvelable du site.

sur le site de la ville 5 dossiers

document proposé par la ville

PDF - 369 ko

l’article dans la Provence

Une réunion publique

Mercredi 10 juillet 2013 à 18h00 au Château de l’Horloge 50 Place du Château de l’Horloge 13090 Aix-en-Provence

sur les thèmes du patrimoine et du foncier

Le projet de la ville est d’aménager 98 hectares..... Plutôt que chercher de nouveaux espaces, il faut finir ce que l’on a commencé, par exemple la Duranne, très isolée et mal desservie dit C MARANINCHI au sujet de l’aménagement du quartier de la Constance lors du conseil-communal-du-15-mars-2013.

PDF - 168.7 ko

l’article dans la Marseillaise

Un dossier intégrant les éléments d’information sur le projet, ainsi qu’un registre de recueil des observations est mis à disposition du public

- en Mairie annexe du Jas de Bouffan, du 2, Rue Charloun Rieu 13090 AIX-EN-PROVENCE,
- à l’accueil de la Direction de l’Urbanisme, au rez-de-chaussée du 12, Rue Pierre et Marie Curie 13100 AIX-EN-PROVENCE.


RECETTE de cuisine "L’art d’accommoder la campagne Aixoise"


- Prenez une belle vue sur Sainte Victoire

- Prenez Un lieu avec une histoire, quelques belles bastides ou campagnes Aixoises appartenant aux paysages Cézanniens, Carte postale, chemins dans les pas du Maitre venant du Jas de Bouffan voir sa sœur à Bellevue. Des amis comme le peintre Milon à la Bastide Lou Deven ou le peintre d’Aix s’arrêtait pour dessiner . Bastide dévastée volontairement. LOU DEVEN

- Prenez un espace ou il n’y a rien ici, rien de bétonné. Des terrains ou il ni a que de l’agriculture, des forets et des animaux sauvages, pas trop de propriétaires résidents. Un terrain presque plat laissé en friche comme lou Deven, un golf, des maisons de retraite.

- Trouvez une solution rapide à la circulation et la pollution qui tuent les quartiers Sud : on va déplacer l’une et l’autre "chez les autres", là ou pour l’instant c’est peu construit. Puis on remplira les interstices maintenant desservis par les nouvelles voies de délestement, sans oublier de compenser ! A Aix on annonce ne pas toujours vouloir appliquer "strictement" la loi SRU.

- Prenez un foncier disponible . Avec la Zone d’Aménagement Différée existante de nombreux terrains ont été acquis par la ville, au temps ou les pollutions générées par l’A8 et de l’A51 qui l’enserrent, n’était pas encore un enjeux de santé publique.

- Prenez un réel besoin de trouver à loger les populations qui doivent habiter Aix. Une nouvelle couronne autour d’Aix, dans le poumon vert de la ville, de la polyclinique souhaitée dans le massif forestier et agricole du Montaiguet , de Luynes à la Zac du Jas de Bouffan, pour habiter la campagne ( dans une résidence fermée et garage avec vue, pas de ville ?).

- N’oubliez pas des produits d’appel pour relever le tout : SMAC, Polyclinique, des routes des ponts pour "fluidifier" les flots de trafic attendus.

Sauf que le gâteau risque fort d’être immangeable. La ville d’Aix est déjà une des plus polluée de France et a besoin de ses collines pour filtrer tous ces résidus dangereux. Et surtout Aix a besoin de garder son patrimoine exceptionnel. DOCUMENT en pièce jointe ici partie du travail remarquable de l’association de défense de Lou Deven sur les lieux encore existants peints par Cézanne que l’on nous envie et qui sont autant d’atouts pour notre région.

Sauf, aussi, qu’un grand nombre d’habitants travaillent en pensant aux générations futures et demandent de ne pas grignoter les espaces agricoles et naturels de proximité, ( si certains espaces bien ciblés devaient être construits que toutes les mesures soient prises et réalisées en amont, qu’il y ai une vraie concertation et un grand diagnostique car ces espaces ont une inestimable valeur), d’organiser des transports en commun propres et performants ce que n’a jamais permis la création d’une nouvelle route (prendre en compte le temps passé dans les transports et le cout des aménagements !) . La couverture de l’autoroute permettrait d’assurer une perméabilité de l’opération avec le Jas, car la Constance reste très enclavée (l’effet de portes, comme il est joliment dit dans le dossier de consultation, pour positiver le problème !). Si l’opération d’urbanisation de cet espace de nature doit néanmoins se faire, il est indispensable de traiter les nuisances autoroutières (bruit et pollution).

Si l’urbanisation de la Constance ne se fait pas, pour la santé des habitants du Jas de Bouffan, la couverture de l’autoroute A8 est une solution à mettre en œuvre. C’est également le cas au niveau d’Encagnane par exemple. L’espace retrouvé permettrait de créer de multiples "agrafes urbaines", espaces publiques.... Marseille l’a fait à la Joliette et à la gare Saint Charles avec beaucoup de succès.

- Nous hypothéquons l’avenir (conserver aussi les systèmes traditionnels de puits, mines de captage d’eau, bassins de stockage, roubine et d’adaptation au climat toujours pris en compte lorsque l’on décidait de bâtir) des enfants. Protéger les aires de captage est primordial mais aussi limiter les aires imperméabilisées, les ruissellements qui vont polluer nos cours d’eau puis la mer.

- Densifier sur l’existant c’est créer du plaisir de ville, pas que densifier, faire de la rue, des commerces. Personne ne dirait que les quartiers très denses comme le quartier Mazarin sont invivables. Ils sont très bien pensés, avec beaucoup de jardins c’était novateur au XVII ou XVIII ° Sc.

- Respirer de l’air pur et protéger nos collines et la grande biodiversité du Pays d’Aix sont sous la responsabilité des politiques misent en place. Politiques d’habitat, d’urbanisme, de déplacements...

PDF - 2.3 Mo

le SRCE Schéma Régional de Cohérence écologique de la Région Provence Alpes Cote d’Azur est la déclinaison régionale de la stratégie nationale pour la biodiversité 2011 2020. Il est opposable aux documents d’urbanisme.

Aix aurait tout à gagner a cultiver l’art de vivre qui a fait sa grande réputation . Ce n’est pas un frein à l’économie de notre territoire.

Voir aussi l’Arc traverse Aix en Provence, Cézanne et Zola venaient s’y baigner (on s’y baignait jusque dans les années 60). C’est un lieu magnifique, un écosystème fragile à protéger pour le préserver

Répondre à cet article

 Se déconnecter | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Webdesign