Accueil du site > Espace d’expression > L’aspect sanitaire devrait il conduire toutes les politiques publiques à (...)

L’aspect sanitaire devrait il conduire toutes les politiques publiques à mettre en place pour les prochaines années ?

"Non la pollution, ce n’est pas une gêne,

c’est une vraie menace pour la santé

." (en ...2011 ! Nous rappelle la ministre de l’Écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet aux Assises nationales de la qualité de l’air organisées à Paris.)

ASTHME, CANCERS, SYSTÈME ENDOCRINIEN PERTURBÉ, TROUBLES de la REPRODUCTION, MALADIES CARDIO VASCULAIRES... « En dépit de lois et d’un certain nombre de succès en matière de pollution de l’air, des populations en Europe respirent encore de l’air contenant des substances dangereuses »

(source : l’Agence européenne pour l’environnement . L’AEE).

« le risque sanitaire est grave...ce qui souligne l’urgence de réexaminer la législation..." La liste des conséquences sur notre santé s’agrandit chaque année.

AIR , EAU et CONNAISSANCE. L’aspect sanitaire des politiques publiques, alors qu’Aix travaille sur son SCoT, PLU et PDU, doit il conduire toutes les politiques ? et en particulier l’URBANISME et les DÉPLACEMENTS .

La question mérite d’être posée.


L’AIR


La qualité de l’AIR à Aix n’est vraiment pas très bonne et certains endroits sont beaucoup plus pollués que d’autres. 22/07/2013

La prise en compte de la qualité de l’air est très récente. A chaque réunion organisée par la ville d’Aix la question revient. A chaque réunion on nous répond que la pollution à Aix ne concerne que l’État (les Autoroutes urbaines A8 et A51) ou les zones industrielles du Bassin de Fos ou Berre, ou encore les déplacements de (la pollution à) l’ozone. C’est faux !

Nous n’y serions donc pour rien ?


L’EAU


- Aix a une eau potable de qualité . l’eau du Verdon

- Qu’en est il de la qualité des eaux de l’Arc ? SEP de la Pioline visite

L’Arc , particulièrement en été n’a que très peu d’eau. C’est un écosystème fragile et les impacts sur les milieux sont d’autant plus forts que le bilan hydrologique est déficitaire.

La végétation des rives, les ripisylves, la faune qui y niche, jouent un rôle très important. Les rejets humains ou de "lavages" des zones imperméabilisées sont importants, les digues ou remblais menacent son cours en aval. Lors de crues, l’Arc peut être très violent. Destructeur, en cas de crue, il dispersera les polluants épandus, stockés dans les zones qu’il traverse. Sa faune est précieuse et a besoins d’espaces naturels protégés. Un dossier destiné à la Police de l’eau pour y voir plus clair, instantanés de pollutions ou pas pollutions ?

le site du Syndicat d’Aménagement du Bassin de l’Arc

et encore

C’est un espace patrimonial, culturel majeur pour Aix. Parcours sportif et espace de biodiversité, un grand parc pour tous qui doit garder son caractère sauvage.


La CONNAISSANCE


Si l’usage par les particuliers de produits phytosanitaires, mais pas que par les particuliers, a une part majeure dans la pollution de notre environnement, Qu’en est il de l’information des particuliers concernant :

- Le traitement des parcs et jardins, des bords de route.

Qu’en est il des mesures prises pour limiter l’usage municipal des produits phytosanitaires ? vers une région sans pesticides

- La participation des habitants et une vraie concertation : sur le site de la ville on peut consulter les dossiers officiels mais ne manquez pas d’aller sur les lieux pour vous faire une idée

Les très nombreux projets ne sont que rarement portés à connaissance des aixois ou que partiellement. Ou alors lors d’enquêtes publique (obligatoires) lorsqu’ils sont déjà finalisés, Pas de mise a disposition d’une vision d’ensemble de tous les projets sur notre territoire et leurs inter actions. Le PLU nous proposera t il cette vue globale ?

Dans le quartier d’Encagnane par exemple les habitants autour de leur CIQ et de sa présidente, de l’association Devenir et d’autres personnalités ou associations se sont pris en main pour réfléchir et proposer une nouvelle vision de leur quartier, un des plus touché de la ville par la pollution, tout le monde planche, même les étudiants de l’IUT et leur professeur. Certains personnes des services techniques de la mairie sont présents. Les CIQ*, l’ADAVA*, Devenir*... sont invités, a la marge, à des réunions de travail (cheminements piétons, vélos, quelques CIQ (Comités d’Intérêts de Quartier) pour des aménagements envisagés au bord de l’Arc. L’avis des habitants et usagers sera il pris en considération sur le terrain ? La Fédération des CIQ fait des constats, des propositions , mettre en évidence tous les points noirs de circulation, des réunions sont organisées comme celle sur la pollution...

en 2011 l’inquiétude c’est l’implantation de la polyclinique du Montaiguet dans la couronne verte d’Aix, le SCoT est en cours d’ élaboration. En 2013 c’est aussi l’urbanisation annoncée de La Constance qui pose de nombreuses questions.

Des milliers de m2 de logements en cours ou projetés mais toujours sans Plan Local d’Urbanisme et pas de Plan de Déplacement Urbains. Une circulation qui bloque les routes en immenses bouchons à certaines heures de la journée et jusqu’à notre économie (l’accès à la Duranne, à l’Arbois). Bouchons qui polluent durablement les automobilistes, les riverains .

- La connaissance et la préservation des systèmes d’adaptation au climat et de captage pérenne des eaux Bassin alimenté par des mines d'eau (les mines, les puits, les bassins, l’arrosage gravitaire), la place de l’ombre, du vent , très performant dans l’habitat à Aix. Là aussi ils sont menacé par l’urbanisation des quartiers Sud et le manque de connaissances. (Des sources , des puits bouchés ou perdus, des espaces verts souvent arrosés avec de l’eau potabilisée. Un recensement des capacités d’arrosage à l’aide des systèmes traditionnels devrait être réalisée parallèlement avec une réflexion sur la végétation adaptée au climat. C’est de notre capacité à répondre à certaines questions que dépend le futur de l’Arc et de notre patrimoine paysager.)


Si l’aspect sanitaire des politiques publiques n’est pas LA priorité , alors qu’est ce qui prime ? la sauvegarde de nos espaces patrimoniaux, nos paysages ? Le développement de l’économie et des pôles d’activités dans de bonnes conditions notamment de circulation ? 2000 état pollution Aix

La CENTRALITÉ, ou plus tôt les centralités comme le PSMV : le périmètre de secteur sauvegardé d’Aix-en-Provence Il inclut la ville médiévale et classique c’est le plan de sauvegarde et de mise en valeur PSMV .

La volonté de traiter les centres villes et village vont ils transformer le reste du territoire , "les franges" en parkings, en résidences "châteaux forts", et en zones commerciales et de services.

QUELLES ALTERNATIVES ? les solutions existent (en voici quelques unes) :

- Gestion LPO des espaces verts pour notre plaisir et la préservation de la biodiversité et de nos paysages . un exemple a Vitrolles ou le parc Magenta est un refuge LPO.

Aux Parons Mercredi 7 Aout 2013

Word - 1.3 Mo

une chouette hulotte, 4 mois après être tombée du nid, a été soignée et relâchée. L’institut des Parons, route d’Eguilles est un nouvel espace LPO à proximité d’Aix.

- Agriculture de proximité BIO qui pourrait faire de la ville d’Aix une Ville d’Art, Ville d’Eau et Ville Bio.

- GR Cézanniens . La Culture pour la sauvegarde de notre patrimoine et un tourisme international autour des paysages et bastides ou Cézanne venait peindre ou se baigner.

- Densifier sur l’existant, faire de la ville, de la mixité (aussi de fonctions) et Eco Quartier ICI un dossier de l’AREHN ile de France pour les nouveaux quartiers d’Aix. Ne serait il pas important de déplacer les lieux de vie des personnes fragiles aux pollutions comme les enfants (écoles) et les personnes âgées, cela est mis en place dans d’autres pays si aucune autre solution n’est possible. Est il important d’aérer le matin nos lieux de vie ? Les plantes jouent elles aussi un rôle important...

Et pourquoi pas construire (1) en PAILLE et ossature BOIS. Des chantiers de maisons individuelles sont en cours autour d’Aix.

La ressource Bois et paille existe en Provence.

- Politique drastique de changement en matière de déplacements. Là aussi des pays ont mis en place des politiques d’incitation au changement qui ont fait baisser la pollution.

Dans le centre d’Aix , la ville a mis en place des espaces gratuits (place des cardeurs) pour les voitures "propres" comme dans les parkings relais ou le Covoiturage bénéficie de la gratuité.

"La voiture particulière carbure à l’étalement urbains" et "fluidifier" c’est créer un "appel d’air" , c’est augmenter la circulation. Ce qui est vrai à Aix pour les places de stationnement l’est aussi pour les flux liés aux déplacements.

- Avoir une vraie connaissance des conséquences de nos actions sur l’environnement et donc sur notre santé : bruler ses déchets verts, mettre en place des zones 30 ou 90, les pollutions de l’eau par les lixiviats (Lors de leur stockage et sous l’action conjuguée de l’eau de pluie et de la fermentation naturelle, les déchets produisent une fraction liquide appelée « lixiviats ». ) ou les pesticides...

Ici les sites de :

*CIQ

*ADAVA

*Devenir

(1) les assises de la construction en paille se sont tenues à Aix - Arbois - en 2012

et le dossier de TOIT VOGIEN

Répondre à cet article