Accueil du site > Nos dossiers > GRANDS PROJETS > Des TULIPES à Luynes Malouesse on est au Sud d’Aix Pont de l’Arc. Les villages (...)

Des TULIPES à Luynes Malouesse on est au Sud d’Aix Pont de l’Arc. Les villages Aixois.

Les tulipes Les tulipes protégées ( Tulipa agenensis) ici aux Bornes est le nom d’un lotissement situé à l’entrée de Luynes, à Malouesse le lieu prévu pour la future gare de Luynes

la nouvelle zone urbaine au Nord de Luynes

Le chemin de la plaine des dés deviendrait il dans quelques années, un axe de délestage non encore urbanisé mais rapidement saturé en arrivant vers Pont de l’Arc ? Une route de desserte créée pour un lotissement imperméabilise forcément le sol et aggrave le ruissellement c'est pourquoi en plus de l'aggravation des problèmes de circulation la route créée a un impact important sur tout le bassin. A Luynes 2 bassins de rétention d'eau le long de la RN8n

Une mise à plat de tous les dossiers, actuellement portés l’un après l’autre sur la place publique sans jamais de vision d’ensemble, serait nécessaire.

Nécessaire pour traiter efficacement le problème des déplacements, pour le choix des espaces à ouvrir à l’urbanisation, à préserver voir même à sanctuariser. La gare de Luynes pourrait être créée ici, les routes sont faites pas les ronds points, espaces de parking, échangeurs. Devra t on reprendre la voirie ultérieurement ?

RAPPEL pour ce qui concerne le problème posé par le choix de l’urbanisation prévue par le PLU sur les terres des Bornes, ou la voirie semble s’ébaucher, situé à peine plus au Nord :

Comme nous en avons souvent parlé pour les projet d’urbanisation du terrain des Bornes, en pleine campagne actuellement sur des terres cultivées il y a peu , le site des Bornes au Montaiguet, comme les terres agricoles de la bastide de la Félicité, les captages d’eau, la biodiversité sont menacés de disparaître sous la pression de l’urbanisation entre le Jas de Bouffan et le Pont de l’Arc (la grande voie inter-quartier) si le projet de PLU n’est pas modifié. Le PLU (Plan Local d’Urbanisme) d’Aix en Provence qui va succéder au Plan d’Occupation des Sols (POS) devrait être voté en Conseil Municipal puis mis à l’enquête publique en 2014. Ce terrain sera à majorité médical mais pas que médical.

Ce projet nous inquiete beaucoup.

Il va définir les orientations générales de la politique locale, conformément au PADD, le règlement et le rapport de présentation le compléteront. Il va délimiter les vocations des zones, des terrains, et fixer les règles générales d’urbanisation et comprendra des annexes (servitudes d’utilité publique, liste des lotissements, schémas des réseaux d’eau et d’assainissement, plan d’exposition au bruit des aérodromes, secteurs sauvegardés, ZAC, etc.). Il va déterminer les éléments de la vision globale du développement de la ville d’Aix pour les prochaines années. Le terrain des Bornes, très proche de ces BASTIDES et pavillon de chasse, a été l’objet d’une révision partielle du POS d’Aix ce qui a permis, après enquête publique, de le classer en zone urbaine, et pouvant accueillir la plus grande polyclinique d’Europe, une crèche d’entreprise (privée), des logements et des parkings. La pertinence du choix de ce site est actuellement contestée par de nombreux Aixois en raison des nuisances créées, le manque de proximité géographique pour les patients, les voies saturées et les difficultés d’accès. D’autres lieux ont étés proposés.

Ce terrain bordant la RD8N va, en effet, une fois urbanisé, envoyer tout le trafic généré par l’établissement de santé, vers Luynes ou le Pont de l’ARC, quartiers déjà saturés. Les infrastructures induites consisteraient en la création d’un axe vers la RD9 (Vitrolles,la Duranne-Pont de l’Arc) ou du chemin de la Plaine des Dés vers le parking Krypton et l’avenue de l’Arc de Meyran (A8, Infirmeries, Pont du Coton Rouge, Brossolette) ainsi que des ouvrages d’art et autres routes.

Ce projet qui a pour ambition d’absorber de 80% à la totalité d’ambulatoire (on rentre le matin et on sort dans la journée) prévus de la clinique du Parc Rambot et de la Provençale réunies, de même que tout autre projet conséquent d’urbanisation, serait dévastateur pour la qualité de l’air, de vie, les paysages et la biodiversité du Montaiguet, et amènera encore plus de voitures aux entrées sud d’Aix. Pour l’avenir c’est toute la coupure verte entre Luynes et Aix qui disparaitrait. Les travaux d’aménagement routier dans le quartier de Malouesse où la gare devrait être créée " ex Rétro 25" sont en cours pour desservir cette nouvelle zone urbaine.

L’implantation de la gare au nord de Luynes nous semble pas être le meilleur endroit dans l’état de nos connaissance des dossiers dans le projet de PLU de même que par sa position stratégique pour le territoire. La zone de Remplin est très largement ouverte à l’urbanisation autour du futur collège et du Lycée international. apres Luynes en direction d'Aix (clic photos)

... Un exemple caricatural est le choix de l’emplacement de la gare de Luynes, au Nord du village, à l’opposé du développement de l’habitat dense et des équipements collectifs prévus au Sud, à l’écart de l’axe Gardanne- ZA des Milles, à un endroit où il sera difficile d’aménager un véritable pôle d’échanges à l’échelle métropolitaine. Cette gare, placée ainsi, sur la colonne vertébrale des déplacements collectifs métropolitains ne pourra aboutir qu’à une dégradation des conditions d’exploitation de la ligne TER Aix-Marseille au profit d’une minorité d’habitants. ici (2 novembre 2014 Pierre ROUSSEAU association Pays d’Aix Ecologie affiliée à FNE13)

Répondre à cet article

 Se déconnecter | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Webdesign