Accueil du site > Nos dossiers > ENVIRONNEMENT > LES NANOTECHNOLOGIES

LES NANOTECHNOLOGIES

Etat des lieux nanomatériaux nanotechnologie "le tsunamie"

Réunion organisée par Attac Pays d’Aix au Ligourès Jeudi 21 janvier 2010 à 19h00

Réunion publique ouverte à tout-e-s Les citoyens face aux Nanotechnologies Projection du film "Le silence des nanos" un cyberdocumentaire sur notre avenir technologique

nanotechnologies en présence du réalisateur Julien Colin,

et avec la participation du Docteur Souvet,

président de l’Association Santé Environnement Provence

Il s’agit certainement de la révolution scientifique du XXI° sc. tout comme le nucléaire l’a été pour le XX° sc. ,l’homme va avoir la possibilité de pirater le génome humain et ça sera bon marché, L’idée est que tout dans l’univers est information, une technologie invisible et invasive. C’est quoi ? Nano, en grec, signifie nain ; mais, en science, c’est 10-9, un milliardième. C’est en principe les technologies de manipulation de la matière à l’échelle du nanomètre : c’est-à-dire quelque chose d’intermédiaire entre l’atome - 1/10 de nanomètre - et une molécule : un brin d’ADN fait 2-3 nanomètres. Mais, en fait, je ne crois pas que ce soit l’échelle qui définisse vraiment les nanotechnologies : lorsqu’on regarde ce que font ou prétendent faire les nanotechnologies, on voit que l’échelle est en fait définie à au moins 104 près ; cela va du micron, 10-6, au dixième de nano, 10-10.( Jean-Pierre Dupuy)

En gros il y en a partout : »Les Amis de la Terre Europe » publient aujourd’hui un rapport dans lequel on apprend que des produits nanométriques non testés et potentiellement dangereux peuvent être trouvés, partout en Europe, dans les aliments, les emballages alimentaires et d’autres produits des rayons de supermarchés.

Elle peuvent être très utiles comme en médecine, Le Docteur Souvet nous précise qu’il est possible de suivre certains de ses malades à distance et intervenir en cas d’infarctus , les cellules cancéreuses peuvent être ciblées détruites

Les matériaux ont des propriétés différentes : plus léger, plus solide.

Elles peuvent devenir très toxique , certains matériaux changent de propriétés en changeant de taille, Le coté négatif on ne connait pas leurs effets ( La nanoparticule pénètre les cellules vivantes)

Le danger des l’assemblage de nanocircuits électroniques complexes la "bioélectronique" pourrait déboucher à terme sur la conception d’ordinateurs biologiques, (LES MUTANTS)

Le risque sociétal ne devrait être pris qu’à la double condition qu’il présente un intérêt général et que le risque soit le plus réduit possible,

Le problème c’est le manque d’info, de clarté, quelles autorisations de mise sur le marché ? Nous demandons que soit appliqué le principe de précaution.

Pour Christian Berdot des Amis de la Terre-France : « D’un côté, on étouffe les petits producteurs avec des règlements sanitaires toujours plus tatillons et coûteux, de l’autre les industriels ont toute latitude pour mettre en danger la santé des citoyens avec des produits potentiellement toxiques sans que le moindre étiquetage, la moindre réglementation ne soient mise en place. Comme pour les OGM, on commercialise d’abord et on fera les études après, l’intérêt des industriels passe avant la protection des citoyens et de l’environnement. »

il faut bannir les produits marqués E147 (D Souvet), voir jus de fruits....

"Le principe de précaution peut être invoqué quand il est besoin d’une intervention urgente face à un possible danger pour la santé humaine, animale ou végétale, ou pour la protection de l’environnement dans le cas où les données scientifiques ne permettent pas une évaluation complète du risque. Il ne peut pas être utilisé comme prétexte pour des actions protectionnistes. Ce principe est surtout appliqué pour les cas de danger pour la santé publique. Il permet, par exemple, d’empêcher la distribution ou même de retirer du marché des produits susceptibles d’être dangereux pour la santé."

 Se déconnecter | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Webdesign