Accueil du site > Nos dossiers > GRANDS PROJETS

GRANDS PROJETS

OUVERTURE à l’URBANISATION des CAMPAGNES- GRANDS PROJETS

Un projet comme l’urbanisation de la Constance, la ZAC de l’Arbois ou la polyclinique au Montaiguet n’est jamais seul, il induit des routes, de l’urbanisation, la perte des paysages, le sacrifice du patrimoine ancien, de la biodiversité, la perte des terrains cultivés ou cultivables, des captages en eaux, de la pollution... Il n’est jamais seul, il modifie complétement la commune et même jusqu’à la métropole par ses incidences. Si nous parlons de la polyclinique du parc Rambot qui pourrait être déplacée dans le Montaiguet au site des Bornes mais nous aurions pu parler de la Constance, de la Duranne, des ZAC, des OAP... et pourtant il faut loger les habitants , leur permettre de se déplacer correctement, les protéger, leur permettre de bien vivre.

On nous dit souvent "oui mais c’est bien une clinique à coté de chez moi, je suis âgé ou malade ou je crains pour ma famille, ça va créer de l’emploi" Ce n’est malheureusement pas certain que ces choix qui ne résultent souvent que d’une volonté politique sur un terrain pas toujours bien connu, à peine construits ne présentent plus que des nuisances pour les habitants du secteur mais surtout pour les déplacements et la pollution aggravée pour tous.

En ce qui concerne le choix des Bornes au Montaiguet c’est qu’il s’agit de la création d’un pôle de santé privé,au plus tard en 2012, ainsi que du développement d’autres équipements publics , en particulier d’un parc public d’une superficie de 10 ha et d’une crèche.

Le site regroupera les activités de la Polyclinique du Parc RAMBOT et la clinique de la Tour d’AYGOSI ( la Clinique Provençale a été racheté par la Polyclinique du Parc Rambot, à l’exception de la SAS DYALISAIX (centre d’hémodialyse et d’unité d’autodialyse ) qui resteront sur le site du parc Rambot.

En 2007 la Ville d’Aix en Provence a décidé d’engager une procédure de révision simplifiée du POS dans un secteur dit « des Bornes » , à proximité du secteur du « Pont de l’Arc ».

site "des Bornes"

Le projet adopté à proximité d’un espace boisé classé , incendié en 2005 concerne une zone à vocation agricole et coupure verte, une des zones préservées de notre ville.

4000 m2 de SHON dans le Montaiguet à proximité d’anciennes bastides, cette polyclinique (Installation Classée Pour l’Environnement) sera la plus grande clinique d’Europe avec une barre de 25 m de haut, et un héliport. Il va en résulter un grand trafic routier et aérien avec de nombreuses nuisances.

L’absence de PLU (2012), la révision partielle du Plan d’Occupation des Sols, qui ne nous permet pas de voir clairement les grands axes du développement de la ville pour les quartiers sud, les révisions partielles qui se sont multipliées, les ZAC, le Plan Campus...l’erreur commise lors de la délocalisation de la Nativité par l’absence de voies de circulation adaptées, l’importance du projet et les problèmes de circulation de Pont de l’Arc (La ville n’a pas de PLU, PDU, PADD, SCOT (au niveau de la CPA) a entraîné le dépôt de plusieurs recours. "L’avis de la fédération des CIQ en date du 05 Novembre 2009 qui lui aussi pointe un certain nombre de dysfonctionnement relatif au droit de l’urbanisme et pose un refus net de ce projet."

"Le choix de la Duranne par exemple, où l’urbanisation est déjà partie, où nous sommes en quête de services, où il faut retisser de la ville, où il faudra avec le plan d’Aillane faire avancer des transports en commun multi-modaux", était plus qu’intéressante. "Sur le plan financier, c’est une opération qui se chiffrerait en dizaines de millions d’euros, pris en charge , pour une part non négligeable , par les Aixois, en raison notamment de l’énorme effort d’infrastructure à réaliser dans l’urgence à cet endroit." nous dit un élu aixois Hervé Guerrera

 Se déconnecter | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Webdesign